Établissement Public d'Aménagement et de Gestion des Eaux du Bassin du Loing

Mieux comprendre

les milieux aquatiques

 

Travaux de restauration de la continuité écologique au niveau des plans d’eau communaux de Nogent sur Vernisson sur le bassin versant du Puiseaux/Vernisson

En 1971, Les services de l’État autorisent la création de deux bassins d’écrêtements des crues sur la commune de Nogent sur Vernisson. Ces bassins sont rapidement devenus des plans d’eau d’agréments où se pratiquait des activités de pêches et de promenade. Ces plans d’eau en barrage sur le cours du Vernisson entraînent de nombreux impacts pour le Vernisson :

  • Réchauffement de la Température de l’eau
  • Rupture de la continuité sédimentaire et piscicole
  • Dégradation de la qualité de l’eau
  • Rupture d’écoulement à l’aval créant des assecs

  

 Etangs amont et aval avant la vidange de 2017

  

En 2015, suite à un contrôle de la police de l’eau (l’Office Français de la Biodiversité) la commune de Nogent sur Vernisson reçoit une amende pour non-respect du débit réservé (tout débit rentrant dans un plan d’eau en période d’étiage doit en ressortir intégralement). Suite à ce constat, la commune s’est rapprochée de l’EPAGE afin de rechercher une solution visant à restaurer la continuité écologique. Après 3 ans de concertation entre les différents acteurs locaux (Fédération de pêche, AAPPMA, la commune, Conservatoire des Espaces Naturels, Epage du bassin du Loing, OFB, DDT, Agence de l’eau Seine-Normandie, Département du Loiret, Région Centre Val de Loire), et différents scénarios proposés par le bureau d’étude SEGI, une solution d’aménagement permettant le maintien des usages a été retenue .

 


Image 2 : Schéma de principe des travaux de restauration de la continuité écologique


La découverte de l’Agrion de Mercure (espèce protégée) lors de la première instruction réglementaire a conduit l’EPAGE à lancer des études complémentaires pour prendre en compte cette espèce apparue suite à la vidange des plans d’eau en 2017 (vidange effectué afin de protéger la pollution des inondations). Ainsi, au total, deux ans de procédure d’autorisation ont été nécessaires sur ce dossier.
L’arrêté préfectoral autorisant les travaux a été délivré le 10 août 2020 et les travaux ont commencés en septembre 2020. Ils devraient se terminer en décembre 2020. L’entreprise Vinci Terrassement a remporté le marché publique pour en montant de 718 900 € HT. Ces travaux ont fait l’objet d’un financement à 80% de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, 10% Région Centre-Val de Loire et 10% EPAGE du Loing.

Un Suivi scientifique sera mené sur site par l’EPAGE afin de voir les évolutions de la qualité du cours d’eau à l’aide de suivi piscicole, chimique et benthique. Des inventaires sur la faune et la flore seront aussi réalisé afin suivre l’évolution de la zone humide.

Ce projet fait l’objet d’une demande de labélisation au programme départementale Espaces Naturels Sensibles qui permettra si le label est obtenue de mettre en place des animations sur site et des aménagements afin d’améliorer la reconnaissance de la biodiversité du site.

Les Chiffres à retenir :

  • Linéaire de cours d’eau restauré : 830 mètres linéaires
  • Surface de zone humide restaurée : 5 hectares
  • Volume de stockage en cas de crues : 75 000 m3 d’eau
  • Linéaire de Vernisson décloisonné : 5 km

Etangs avant les travaux

 Installation de chantier et Travaux préparatoires

 

 Mise en place du bras de dérivation pour les travaux et purge sous la digue

 

Chaulage de l’Argile et confection de la digue

 

 Terrassement de l’agrandissement et préparation de la plateforme pour le bras de contournement

 

 Terrassement du bras de contournement