Établissement Public d'Aménagement et de Gestion des Eaux du Bassin du Loing

Mieux comprendre

les milieux aquatiques

 

Actualités

Le rapport d'activité 2020 de l'EPAGE du Bassin du Loing est disponible dans l'onglet l'EPAGE/Publications.
 
    Le bon état de nos fleuves, rivières, lacs et zones humides, de nos nappes souterraines et de nos littoraux est un objectif local, national et européen, tout comme la gestion des inondations. C’est une ambition collective majeure pour les années à venir. Les enjeux sont vitaux car nous devons adapter nos territoires au dérèglement climatique et enrayer la disparition de la biodiversité. Des projets de schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (SDAGE) et de plan de gestion des risques d’inondation (PGRI) du bassin Seine-Normandie, qui tracent sur les territoires les politiques publiques pour l’eau et les risques d’inondation, sont en cours d’élaboration. Ils seront adoptés début 2022 et mis en œuvre de 2022 à 2027. Le comité de bassin de l’Agence de l’Eau Seine Normandie (AESN), qui rassemble des représentants des usagers, des associations, des collectivités et de l’État, a élaboré un projet de SDAGE (Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux) pour la période 2022-2027, accompagné d'un projet de programme de mesures. Le SDAGE planifie la politique de l’eau sur une période de 6 ans, dans l’objectif d’améliorer la gestion de l’eau sur le bassin, tandis que le programme de mesures identifie les actions à mettre en œuvre localement par les acteurs de l’eau pour atteindre les objectifs fixés par le SDAGE. Le public est associé à ce travail dans le cadre de d’une consultation nationale et votre avis compte dans les futures décisions qui concernent la gestion des ressources en eau et la protection des milieux aquatiques du bassin Seine-Normandie. Pour en savoir plus et donner votre avis : http://www.eau-seine-normandie.fr/domaines-d-action/sdage  
 
En 1971, Les services de l’État autorisent la création de deux bassins d’écrêtements des crues sur la commune de Nogent sur Vernisson. Ces bassins sont rapidement devenus des plans d’eau d’agréments où se pratiquait des activités de pêches et de promenade. Ces plans d’eau en barrage sur le cours du Vernisson entraînent de nombreux impacts pour le Vernisson : Réchauffement de la Température de l’eau Rupture de la continuité sédimentaire et piscicole Dégradation de la qualité de l’eau Rupture d’écoulement à l’aval créant des assecs     Etangs amont et aval avant la vidange de 2017    En 2015, suite à un contrôle de la police de l’eau (l’Office Français de la Biodiversité) la commune de Nogent sur Vernisson reçoit une amende pour non-respect du débit réservé (tout débit rentrant dans un plan d’eau en période d’étiage doit en ressortir intégralement). Suite à ce constat, la commune s’est rapprochée de l’EPAGE afin de rechercher une solution visant à restaurer la continuité écologique. Après 3 ans de concertation entre les différents acteurs locaux (Fédération de pêche, AAPPMA, la commune, Conservatoire des Espaces Naturels, Epage du bassin du Loing, OFB, DDT, Agence de l’eau Seine-Normandie, Département du Loiret, Région Centre Val de Loire), et différents scénarios proposés par le bureau d’étude SEGI, une solution d’aménagement permettant le maintien des usages a été retenue .   Image 2 : Schéma de principe des travaux de restauration de la continuité écologique La découverte de l’Agrion de Mercure (espèce protégée) lors de la première instruction réglementaire a conduit l’EPAGE à lancer des études complémentaires pour prendre en compte cette espèce apparue suite à la vidange des plans d’eau en 2017 (vidange effectué afin de protéger la pollution des inondations). Ainsi, au total, deux ans de procédure d’autorisation ont été nécessaires sur ce dossier. L’arrêté préfectoral autorisant les travaux a été délivré le 10 août 2020 et les travaux ont commencés en septembre 2020. Ils devraient se terminer en décembre 2020. L’entreprise Vinci Terrassement a remporté le marché publique pour en montant de 718 900 € HT. Ces travaux ont fait l’objet d’un financement à 80% de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, 10% Région Centre-Val de Loire et 10% EPAGE du Loing. Un Suivi scientifique sera mené sur site par l’EPAGE afin de voir les évolutions de la qualité du cours d’eau à l’aide de suivi piscicole, chimique et benthique. Des inventaires sur la faune et la flore seront aussi réalisé afin suivre l’évolution de la zone humide. Ce projet fait l’objet d’une demande de labélisation au programme départementale Espaces Naturels Sensibles qui permettra si le label est obtenue de mettre en place des animations sur site et des aménagements afin d’améliorer la reconnaissance de la biodiversité du site. Les Chiffres à retenir : Linéaire de cours d’eau restauré : 830 mètres linéaires Surface de zone humide restaurée : 5 hectares Volume de stockage en cas de crues : 75 000 m3 d’eau Linéaire de Vernisson décloisonné : 5 km   Lien vidéo : Travaux de déconnexion des étangs de Nogent sur Vernisson (en cours)   Etangs avant les travaux  Installation de chantier et Travaux préparatoires    Mise en place du bras de dérivation pour les travaux et purge sous la digue   Chaulage de l’Argile et confection de la digue    Terrassement de l’agrandissement et préparation de la plateforme pour le bras de contournement    Terrassement du bras de contournement Franchissement de la digue intermédiaire par des ponts cadres  Mise en eau du nouveau lit du Vernisson  Vue aérienne de l’étang et du nouveau lit du Vernisson  
 
Ce matin, l’EPAGE du Bassin du Loing a procédé au renouvellement de son équipe politique avec pour résultat la réélection de Benoit DIGEON à la tête de notre syndicat. Pour mémoire l’EPAGE se situe sur trois régions, trois départements, et recouvre 269 communes sur près de 4150 km². Nos équipes politique et technique gèrent ainsi plus de 3000 km de cours d’eau. Le président, Benoit DIGEON, a été élu avec 253 voix sur 262 votes (9 votes blancs ou nul). La totalité des vice-présidents et des autres membres du bureau a été élue à l’unanimité. Le nouvel organigramme du bureau est présenté ci-dessous. Nous voici prêt à œuvrer pour relever les défis de la gestion des milieux aquatiques de notre bassin pendant les six prochaines années.    
 
Ce mercredi 24 juin 2020, le PAPI d’intention du Bassin du Loing a reçu un avis favorable pour sa labellisation par le Comité Technique Plan Seine Elargi (CTPSE), qui s’est tenu pour la première fois en visioconférence.
 
Aménagés en 1994, les jardins d’eau de Bléneau ont été construits sur d’anciens prés classés en zones inondables. La commune souhaitait alors mettre à profit ces zones non constructibles et sensibles au risque inondation en créant cet espace d’agrément pour les riverains. Les jardins d’eau ont fait l’objet d’un plan de restauration en 2014 et 2015, au cours duquel ont été aménagés différents équipements de loisirs et de détente : passerelles, plantations, jeux d’enfants, parcours fitness, ... Dans sa partie Icaunaise, le Loing est un cours d’eau classé en état écologique moyen et nous avons pour objectif l’atteinte du bon état écologique d’ici 2021. Suite à l’arrêté du 4 décembre 2012 pris par le préfet coordinateur du bassin Seine-Normandie, le Loing est également classé en liste 1 et 2 sur le département de l’Yonne. Cet arrêté impliquant l’aménagement d’ouvrages dans un délai de 5 ans après sa publication, la Régie Rivière de la Fédération des Eaux de Puisaye-Forterre (FEPF) a mandaté une étude pour la restauration de la continuité écologique sur le bassin versant du Loing. Cette étude, financée par l’Agence de l’Eau Seine Normandie, a été menée par ARTELIA et a conclu sur la nécessité d’aménager l’ouvrage hydraulique des jardins d’eau de Bléneau afin de restaurer la continuité écologique sur ce tronçon du Loing. Afin de répondre aux objectifs de la Directive Cadre sur l’Eau (DCE), l’EPAGE du Bassin du Loing, qui a la compétence GEMAPI sur le territoire depuis le 1er janvier 2019 s’est alors porté maître d’ouvrage pour ces travaux. A l’issue des études, et tenant compte des contraintes du site, la solution technique retenue est l’aménagement d’une rivière de contournement au droit du déversoir secondaire des jardins d’eau.                   En complément de la rivière de contournement, des poteaux électriques, entravant la libre circulation, ont été enlevés en aval des travaux.      Les travaux ont été réalisés du 11 juin au 10 juillet par l’entreprise ECORIVER (71). La maitrise d’œuvre a été réalisée par le bureau d’étude ARTELIA (21) en collaboration avec l’EPAGE du Bassin du Loing. Le coût de cette intervention s’élève à 44 455 € HT et a bénéficié du soutien financier de l’Agence de l’Eau Seine Normandie (60%) et de la commune de Bléneau (20%). Pour plus de renseignement, vous pouvez contacter le chargé de mission milieux aquatiques sur le bassin des Sources du Loing, Kévin AGNELOT : \n Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  
 
Mardi 17 décembre 2019, l’EPAGE du bassin du Loing et ses partenaires financiers  ont signé un Contrat Territorial Eau et Climat (CTEC)     L’EPAGE du Bassin du Loing s'est engagé, avec notamment l'Agence de l'Eau Seine-Normandie, dans un vaste programme de restauration des milieux aquatiques au travers de la signature d'un Contrat Territorial Eau & Climat le mardi 17 décembre 2019. Dans le cadre du 11ème programme de l'AESN, l'EPAGE du bassin du Loing a élaboré un Contrat Territorial « Eau & Climat » (CTEC). Cet outil constitue le programme d'actions pluriannuel sur l'ensemble du Bassin versant du Loing pour la période 2020-2024. Le Contrat « Eau & Climat » du bassin du Loing porté par l'EPAGE, définit les actions prioritaires à mettre en œuvre pour répondre aux enjeux du territoire dont les principaux sont cités ci-dessous : Restauration de la continuité écologique, Restauration hydromorphologique des cours d'eau, Gestion et préservation des Milieux Aquatiques et zones humides, Restauration des Zones d'Expansion de crues, Mise en œuvre d'actions d'adaptation au changement climatique, Connaissance du fonctionnement des écosystèmes, Animation pour la mise en œuvre des actions du CTEC, Sensibilisation et communication « Eau/Climat/Biodiversité » du grand public. Le territoire d'intervention de l'EPAGE a la particularité de recouper trois Régions (Bourgogne-Franche Comté, Centre Val de Loire et Ile de France), trois Départements (Yonne, Loiret et Seine-et-Marne) et deux directions territoriales de l'AESN (Seine amont et Seine Francilienne).  L'AESN Seine amont pilote l'élaboration du CTEC de l'EPAGE et a formulé les exigences suivantes : Une échelle cohérente : la totalité du bassin versant du Loing ; Un unique maitre d'ouvrage : l'EPAGE du Loing ; Des actions GEMAPI uniquement ; Un nombre restreint de signataires : EPAGE du Loing, AESN et financeurs potentiels (3 Régions et 3 Départements).   La signature du Contrat Eau & Climat du Loing a donc été proposée aux trois Régions et trois Départements, en tant que partenaires institutionnels. Dans le cadre de son élaboration, L’EPAGE du bassin du Loing a échangé avec les chargés de missions référents de l'AESN, des trois Régions et trois Départements ainsi que les élus en charge de la thématique « Eau » au sein de ces différentes instances. Les conseils et instances délibératives de ces institutions ont délibéré sur la signature du Contrat Eau & climat entre novembre et décembre 2019. L’EPAGE du bassin du Loing s’investit ainsi dans un programme d’études et de travaux ambitieux de plus de 20 millions d’euros sur 5 ans (2020-2024) dans le cadre de sa compétence GEMAPI (gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations). Ces actions seront développées sur l’ensemble du bassin qui est découpé en 14 comités de bassins. Dans ce cadre, l’EPAGE s’engage également à la définition et la mise en œuvre des actions d’adaptation au changement climatique ou cohérentes avec celle-ci, tel que recommandé par la stratégie d’adaptation du bassin Seine Normandie et signera donc une charte avec l’AESN. Parallèlement à ce Contrat, afin de conserver et de développer un lien fort avec les partenaires techniques du territoire, une charte de partage d'objectifs est proposée aux partenaires techniques de l’EPAGE (Fédérations de Pêches, Fédérations de Chasse, VNF, Eau de Paris, EPTB Seine Grands Lacs, Conservatoires de espaces naturels, Chambres d’agriculture …) Afin d'associer l'ensemble des partenaires au lancement du programme d'action du Contrat Eau & Climat du Bassin du Loing, une journée de signature, organisée le 17 décembre 2019, a marqué le début de ce CTEC : -          Mardi 17 décembre 2019 au matin: signature officielle du Contrat Territorial « Eau & Climat » avec les signataires (AESN, EPAGE, 3 Départements et 3 Régions) -          Mardi 17 décembre 2019 après-midi: signature de la Charte de partage d'objectifs associée au CTEC  
 
L’étude et les travaux ont été réalisés en concertation avec les propriétaires du Moulin Poussereau, à leur demande pour répondre aux objectifs de la Directive Cadre sur l’Eau. L’objectif des travaux a été de réouvrir l’ancien lit de l’Ouanne situé en fond de vallée afin de permettre le transport sédimentaire vers l’aval et la libre circulation piscicole. Pour cela, un ouvrage de répartition a été réalisé entre le bief et le nouveau bras pour permettre une alimentation correcte des deux bras (80% du débit dans le nouveau lit et 20% dans le bief). De plus, l’ancien lit de l’Ouanne a été désencombré des branchages afin de laisser la rivière reprendre son cours naturel. Aucune intervention sur le fond du lit n’a été réalisée, ce sera la force de l’eau qui recréera son cheminement. Ces travaux permettent également des reconnecter 5 hectares de zone humide. Cela facilitera un meilleur stockage de l’eau lors des épisodes de crue au sein de ce secteur naturel.   Ancien bras de l'Ouanne en fond de vallée encombré   Nouveau lit de l'Ouanne désencombré et mis en eau   Les travaux ont été réalisés du 23 avril au 4 juillet par l’entreprise CHOGNOT (17). La maitrise d’œuvre a été réalisée par le bureau d’étude CE3E (27) en collaboration avec l’EPAGE du Bassin du Loing. Le coût de cette intervention s’élève à 118 600 € TTC et a bénéficié du soutien financier de l’Agence de l’Eau Seine Normandie (80%) et du Conseil Régional Centre Val de Loire (15%).   Un suivi après travaux sera réalisé (n+1, n+3 et n+5) afin de constater l’auto-ajustement de l’Ouanne au gré des saisons.  Le suivi portera sur : La réalisation d’un suivi hydromorphologique du cours principal du nouveau lit sur 400 ml et du bras secondaire, afin de caractériser l’évolution de la morphologie du cours d’eau (largeur, hauteur des berges, pente, hauteur d’eau, granulométrie, faciès d’écoulement, …) La réalisation d’un reportage photographique, La réalisation d’un lever topographique du tracé en plan et du profil en long, avec des profils en travers caractéristiques, La mesure des débits sur le bief, le bras de décharge en aval du vannage et le cours principal pour caractériser la répartition en régime moyen et en étiage avec relevés hebdomadaires des échelles limnimétriques et journaliers en période de crues, La caractérisation de la granulométrie sur 4 transects au droit des profils en travers témoins, L’IBGN pour le suivi des macro-invertébrés benthiques qui permet de caractériser l’hospitalité des substrats et la qualité des habitats et des biocénoses aquatiques, L’IBD pour le suivi des diatomées qui permet de compléter l’interprétation des indices IBGN en particulier sur la qualité des eaux, L’IPR pour le suivi des peuplements piscicoles qui permettra de voir l’évolution de la colonisation des bras par les espèces et l’efficacité de la continuité écologique, Cartographie des habitats.   Ces indicateurs permettent d’évaluer le gain apporté au cours d’eau restauré et d’évaluer sa qualité biologique.  
 
Cela ne vous aura pas échappé, l'EPAGE a désormais son site Internet.
 
Vendredi 11 janvier 2019, a officiellement été constitué l’EPAGE du Bassin du Loing,
 
 

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.
Accepter tous les cookies, Refuser tous les cookies, Personnaliser les cookies

En navigant sur ce site, vous acceptez les conditions générales d'utilisation et consentez à l'utilisation des cookies. En savoir plus