Établissement Public d'Aménagement et de Gestion des Eaux du Bassin du Loing

Mieux comprendre

les milieux aquatiques

 

Actualités

Le jeudi 27 juin 2024, l'EPAGE du Bassin du Loing a organisé un atelier pédagogique avec une classe de l'école primaire Les Catalpas de Villemandeur ! Cet événement s'est déroulé dans la nouvelle Zone d'Expansion de Crues (ZEC) de la commune, une initiative visant à renforcer la biodiversité locale et à sensibiliser les jeunes générations à l'importance de la préservation des milieux aquatiques !       Un objectif éducatif et environnemental L'objectif principal de cet atelier était double : d'une part, permettre aux élèves de découvrir la ZEC récemment aménagée et, d'autre part, les impliquer activement dans la plantation d'hélophytes. Ces dernières se définissent comme des plantes adaptées aux milieux humides, qui jouent un rôle crucial dans l'écosystème en développant leurs racines dans l'eau.   Une immersion dans la biodiversité locale Au cours de cette expérience enrichissante, les élèves ont découvert plusieurs espèces végétales typiques des milieux humides, telles que la menthe aquatique, l'iris des marais, le carex, le jonc et le myosotis. Encadrés par plusieurs chargés de missions de l'EPAGE, les enfants ont appris les nombreux bienfaits de ces plantes pour les écosystèmes aquatiques. En effet, ces espèces végétales contribuent notamment à la filtration de l'eau, fournissent de la nourriture et servent de refuges et de zones de reproduction pour de nombreux amphibiens, poissons et invertébrés.     Remerciements Un grand merci aux élèves et à l'équipe enseignante de l'école Les Catalpas pour leur participation active et leur engagement en faveur de la préservation de notre environnement local. Leur contribution à ce chantier participatif a été précieuse et nous espérons que cette expérience aura suscité chez eux une passion durable pour la protection de la nature !
 
Le jeudi 30 mai 2024, la Journée des Techniciens s'est déroulée à Mézilles (89), réunissant des professionnels venus découvrir et discuter des projets de l'EPAGE du Bassin du Loing. Organisée conjointement avec le RGMA de Bourgogne Franche-Comté, cette journée a permis de mettre en lumière les initiatives de notre structure auprès du réseau des techniciens de la région.   Une Rencontre Pluridisciplinaire Ce rendez-vous a rassemblé une vingtaine de participants issus de diverses structures, parmi lesquelles : Syndicat Mixte du Bassin du Serein Syndicat Mixte Yonne Médian Communauté de communes de Puisaye-Forterre CPIE Yonne et Nièvre Agence de l'eau Seine-Normandie Office français de la biodiversité 89 Parc naturel régional du Morvan EPTB Saône et Doubs EPAGE Doubs Dessoubre     Programme de la Journée → Matinée : Présentation de l’EPAGE et de ses projets La matinée a été consacrée à des présentations en salle qui ont permis aux participants de s'approprier les missions portées par l'EPAGE. Au cœur des échanges, les travaux de Restauration de la Continuité Écologique (RCE) ont occupé une place centrale : Le Lunain à Nonville (77) : Restauration hydromorphologique du Lunain en fond de vallée Le Branlin à Mézilles (89) : Suppression de 3 seuils, mise en place d’un bras de contournement, aménagement hydromorphologique et aménagement du passage à gué Le ru du Bourdon à Saint-Fargeau (89) : Présentation du contexte et des objectifs du chantier en cours Une attention particulière a également été porté sur le PTGE (Projet de Territoire pour la Gestion de l'Eau) du Puiseaux-Vernisson, soulignant l'engagement de notre structure dans une gestion durable et concertée de la ressource en eau.     → Après-midi : Chantiers de RCE L'après-midi a été consacrée à des visites de terrain, offrant aux participants l'opportunité de découvrir de visu les projets présentés en matinée : La RCE du Branlin à Mézilles Le chantier en cours du ru du Bourdon à Saint-Fargeau     Une Journée enrichissante Cette journée a été marquée par des échanges constructifs et de nombreux apprentissages. Les discussions ont permis de renforcer les liens entre les différentes structures et de partager des expériences, questionnements et des pratiques autour de la gestion des cours d'eau et de la préservation des écosystèmes aquatiques. Un grand merci à tous les participants pour leur présence et leur engagement !
 
Retour sur le reportage diffusé par France 3 Centre-Val de Loire mettant en lumière nos actions de prévention au risque inondations !   La Zone d’Expansion de Crue de Villemandeur La création de cette ZEC a nécessité d'importants travaux, avec notamment le retrait de 16 000 mètres cubes de matériaux. Cette opération a eu pour effet d'abaisser la hauteur des berges et du terrain environnant. En conséquence, lors de crues importantes, le Solin dispose désormais d'un espace supplémentaire pour déborder, limitant ainsi les dommages potentiels aux habitations et aux infrastructures riveraines. Pour plus d’informations, rendez-vous sur la fiche travaux de cette action !   Le résultat de l’étude hydraulique et hydrologique : Un outil de modélisation hydraulique complet Avec 1 461 profils en travers et 906 ouvrages méticuleusement relevés, ainsi que plus de 500 km de cours d’eau modélisés, notre structure dispose désormais d'un modèle informatique de pointe. Ce dernier permet de modéliser et de simuler les crues à différentes occurrences (2 ans, 10 ans, 30 ans, 100 ans et 1 000 ans), incluant les crues marquantes de 2001, 2013, 2016 et 2018. L'objectif de cette étude est double : d'une part, approfondir notre connaissance du bassin pour optimiser nos interventions et, d'autre part, simuler divers scénarios de crues ainsi que l'efficacité de différents aménagements, qu'ils soient fondés sur la nature ou un peu plus structurants, afin de maximiser le rapport coût-bénéfice de ces interventions.        
 
Nous sommes heureux de vous présenter notre nouvelle plaquette d'entretien des rivières, guide indispensable pour les propriétaires riverains ! Pourquoi cette plaquette ? Les rivières sont des écosystèmes précieux, nécessitant un entretien adapté pour préserver leur santé et leur biodiversité. Cette plaquette vise à fournir des conseils pratiques et des informations essentielles aux propriétaires riverains afin de les sensibiliser et les aider à adopter les bonnes pratiques. Que contient-elle ? Droits et devoirs des riverains : Cette section clarifie les droits et les responsabilités des propriétaires riverains en matière d'entretien des rivières, offrant ainsi une compréhension claire de leurs obligations légales. Conseils d'entretien : Vous y trouverez des conseils pratiques sur la manière d'entretenir votre cours d'eau de manière responsable et respectueuse de l'environnement, favorisant ainsi la santé et la biodiversité des écosystèmes aquatiques. Bonnes et mauvaises pratiques : Cette partie met en évidence les pratiques à adopter et à éviter pour minimiser les impacts négatifs sur les rivières. Gestion des embâcles : Vous découvrirez des informations sur la gestion des embâcles, essentielle pour maintenir un écoulement régulier de l'eau et prévenir les risques d'inondation. Rôle de l'EPAGE du Bassin du Loing : Enfin, nous vous présentons le rôle important de notre structure dans la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations Téléchargez la plaquette dès maintenant en cliquant ici et contribuez à la préservation de nos rivières ! En adoptant des pratiques d'entretien responsables, vous contribuez activement à la préservation de l'environnement et à la santé de nos écosystèmes aquatiques. Ensemble, protégeons nos rivières !
 
Benoit DIGEON, Président de l’EPAGE du Bassin du Loing et maire de Montargis, au Salon International de l’Agriculture à Paris !   Benoit DIGEON, acteur engagé dans la Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations, était présent au Salon International de l’Agriculture à Paris, où il a pris part à une table ronde organisée par la Métropole du Grand Paris et Seine Grands Lacs. Accompagné de Patrick OLLIER, Président de Seine Grands Lacs, Romain COLLAS, Président du SYAGE, Gerard SEIMBILLE, Président de l’entente Oisne-Aisne, et Roger DENORMANDIE, Président de la Communauté de communes Bassée Montois, notre Président a abordé des sujets cruciaux pour l'avenir de nos territoires.     Quel sujet a été abordé lors de cette table ronde ?   Pendant cette table ronde, les Zones d'Expansion de Crues (ZEC) ont été au centre des discussions. Ces dispositifs, cruciaux pour la gestion durable de l’eau et la prévention des inondations, ont été largement développés sur le Bassin du Loing sous l'impulsion de l'EPAGE. En effet, pas moins de 28 projets de ZEC ont été réalisés ou sont en phase de développement, bénéficiant du partenariat avec l'EPTB Seine Grands Lacs. Les projets achevés ont permis de stocker plus de 200 000 mètres cubes d'eau, renforçant ainsi la résilience des territoires face aux aléas climatiques. Un exemple emblématique a été présenté lors de cette rencontre : l'île du Perthuis à Nemours. Ce cas concret illustre parfaitement l'efficacité des ZEC dans la protection des populations et des infrastructures contre les crues.     En parallèle, Benoit DIGEON a également souligné l'importance stratégique de l'acquisition foncière et de la préservation de la biodiversité dans les milieux aquatiques. Ces deux axes de travail sont essentiels pour garantir la résilience des écosystèmes aquatiques et la pérennité des ressources naturelles au sein de notre bassin versant. L'acquisition foncière permet d'assurer la préservation des zones humides et des zones d’expansion de crues. En sécurisant ces terrains, l'EPAGE du Bassin du Loing contribue à limiter l’impact humain sur ces sols, favorisant ainsi la filtration naturelle de l'eau, la régulation des débits et la préservation des habitats pour une variété d'espèces végétales et animales. Par ailleurs, la préservation de la biodiversité dans les milieux aquatiques revêt une importance capitale pour maintenir l'équilibre écologique et assurer le bon fonctionnement des écosystèmes aquatiques. En protégeant les habitats naturels des espèces aquatiques et en favorisant la renaturation des cours d’eau, l'EPAGE contribue à restaurer la qualité de l’eau et à préserver la diversité biologique de notre bassin versant.   La participation active de Benoit DIGEON à cet événement majeur confirme l'implication constante de l'EPAGE du Bassin du Loing dans les enjeux environnementaux et climatiques. Sous sa direction, l'EPAGE poursuit sa mission avec détermination, œuvrant pour la préservation des ressources naturelles et la prévention contre les inondations.
 
Journée Mondiale des Zones Humides : Une Célébration Engagée à Dicy Le samedi 24 février 2024, la commune de Dicy, située au cœur de Charny Orée de Puisaye, a célébré la Journée Mondiale des Zones Humides. Organisé conjointement par la commune de Charny Orée de Puisaye, le CPIE Yonne et Nièvre, l’Association Enfance et Loisirs Pour Tous, ainsi que notre structure, cet évènement fût une occasion unique pour les habitants de plonger au cœur du cycle de l'eau et de découvrir les secrets des bassins versants. L'événement a débuté dès 11h avec un atelier d'échanges exclusif, rassemblant 15 élus, conseillers municipaux et agents communaux. Au programme, une vidéo présentant l’entièreté du Bassin du Loing et une présentation interactive de maquette, permettant de visualiser de manière concrète le fonctionnement d'un bassin versant. Ce moment privilégié a permis d'approfondir les connaissances sur la gestion durable des ressources en eau et de sensibiliser les participants à l'importance cruciale de la préservation des zones humides.       En début d’après-midi, à 14h, l'atelier a été ouvert au grand public avec une balade permettant la lecture du paysage, attirant pas moins de 35 personnes, dont une dizaine d'enfants. Les participants ont eu l'occasion de comprendre la dimension du bassin versant et l'intégration des zones humides dans cet hydrosystème complexe, en lien étroit avec les activités humaines. Les sujets abordés ont été variés et riches en enseignements, allant de la notion de bassin versant à la diversité des zones humides, en passant par les fonctions écologiques de ces écosystèmes et les menaces qui pèsent sur elles. Au cours de cette balade, les participants ont été invités à observer attentivement leur environnement et à reconnaître les éléments clés du paysage, tels que les cours d'eau, les zones boisées, les reliefs, ainsi que les zones humides, soulignant ainsi l'importance de la diversité des écosystèmes pour assurer la résilience du territoire dans son ensemble.     Après ce premier atelier, une activité pratique de taille et de bouturage de saules a été proposée, suivie d'une séance de plantation. Cette initiative visait à sensibiliser sur l'importance de la végétation riveraine (ripisylve) pour maintenir la biodiversité, protéger les berges contre l'érosion et apporter de l’ombre à la rivière. Enfin, à 16h30, les participants sont retournés en salle pour une présentation de la maquette, suivie d'un moment convivial autour d'un pot, permettant ainsi de clôturer cette journée en beauté.     Cette Journée Mondiale des Zones Humides à Dicy a été une véritable réussite, témoignant de l'engagement de la commune et de ses habitants pour la préservation de ces écosystèmes précieux et de leur volonté de contribuer activement à la gestion durable des ressources naturelles.
 
La Chalarose du frêne et le Phytophthora de l’aulne Ces deux maladies sont dites « cryptogamiques », c’est-à-dire qu’elles sont causées à une plante par un champignon. Leur propagation, dans l’air pour la chalarose ou dans le sol et l’eau pour le phytophthora, est très rapide et se repend progressivement sur l’ensemble du bassin du Loing.                                                                                                                                                                                        Exemple de nécroses observées sur le tronc d’un aulne atteint par le phytophthora   Quelles conséquences pour les arbres et les milieux ? Les deux maladies provoquent un pourrissement du tronc, parfois invisible extérieurement, le rendant fragile et cassant. Les risques de chutes d’arbre en cas d’intempéries sont alors accrus et nécessitent des interventions préventives renforcées sur les sites susceptibles d’accueillir du public. La progression de ces maladies met également en péril les habitats forestiers de type Aulnaie-frênaie typiques des bords de cours d’eau, qui pourraient fortement régresser dans nos vallées. De plus, la présence de bois basculant en rivière et formant des encombres est de plus en plus importante, avec une forte attente locale en termes de gestion, parfois justifiée au vu des enjeux (ouvrages hydrauliques, pratique du canoë-kayak, voir pratique de la randonnée en bords de cours d’eau, etc.), mais aussi liée à une certaine vision de la gestion des cours d’eau et des rives, et de craintes parfois infondées.                     Frênes atteints de chalarose   Comment gérer ces maladies ? Il n’existe pas de solution curative mais des mesures peuvent être prises sur les sites contaminées pour ralentir la propagation de la maladie et mettre en sécurité les personnes et les biens : Surveillance renforcée de l’état sanitaire des arbres à l’échelle de la vallée Abattages préventifs uniquement en cas de danger potentiel pour les biens et les personnes Pour l’aulne, recépage des arbres atteints pour conserver la souche et favoriser la reprise des rejets sains Abattre les arbres lorsque plus de 50% du feuillage a disparu. Dans ce cas, les observations et décisions de coupe doivent se faire avant la chute des feuilles automnales, entre mi-Juillet et septembre Précautions sanitaires lors des travaux forestiers pour ne pas accélérer la propagation de la maladie, notamment désinfection systématique du matériel Privilégier le mélange d'essences, si possible locales, plutôt que des plantations mono-spécifiques Repérage et préservation des sujets asymptomatiques qui peuvent développer des résistances aux parasites
 
"Un Regard au Loing" : la 5ème édition de notre lettre d'information liée à l'étude phare du PAPI du Loing est sortie. Venez la découvrir dans l'onglet : https://www.epageloing.fr/index.php/inondations/le-papi                                     
 
Le rapport d'activité 2022 de l'EPAGE du Bassin du Loing est disponible dans l'onglet l'EPAGE/Publications.
 
En 1971, Les services de l’État autorisent la création de deux bassins d’écrêtements des crues sur la commune de Nogent sur Vernisson. Ces bassins sont rapidement devenus des plans d’eau d’agréments où se pratiquait des activités de pêches et de promenade. Ces plans d’eau en barrage sur le cours du Vernisson entraînent de nombreux impacts pour le Vernisson : Réchauffement de la Température de l’eau Rupture de la continuité sédimentaire et piscicole Dégradation de la qualité de l’eau Rupture d’écoulement à l’aval créant des assecs     Etangs amont et aval avant la vidange de 2017    En 2015, suite à un contrôle de la police de l’eau (l’Office Français de la Biodiversité) la commune de Nogent sur Vernisson reçoit une amende pour non-respect du débit réservé (tout débit rentrant dans un plan d’eau en période d’étiage doit en ressortir intégralement). Suite à ce constat, la commune s’est rapprochée de l’EPAGE afin de rechercher une solution visant à restaurer la continuité écologique. Après 3 ans de concertation entre les différents acteurs locaux (Fédération de pêche, AAPPMA, la commune, Conservatoire des Espaces Naturels, Epage du bassin du Loing, OFB, DDT, Agence de l’eau Seine-Normandie, Département du Loiret, Région Centre Val de Loire), et différents scénarios proposés par le bureau d’étude SEGI, une solution d’aménagement permettant le maintien des usages a été retenue .   Image 2 : Schéma de principe des travaux de restauration de la continuité écologique La découverte de l’Agrion de Mercure (espèce protégée) lors de la première instruction réglementaire a conduit l’EPAGE à lancer des études complémentaires pour prendre en compte cette espèce apparue suite à la vidange des plans d’eau en 2017 (vidange effectué afin de protéger la pollution des inondations). Ainsi, au total, deux ans de procédure d’autorisation ont été nécessaires sur ce dossier. L’arrêté préfectoral autorisant les travaux a été délivré le 10 août 2020 et les travaux ont commencés en septembre 2020. Ils devraient se terminer en décembre 2020. L’entreprise Vinci Terrassement a remporté le marché publique pour en montant de 718 900 € HT. Ces travaux ont fait l’objet d’un financement à 80% de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, 10% Région Centre-Val de Loire et 10% EPAGE du Loing. Un Suivi scientifique sera mené sur site par l’EPAGE afin de voir les évolutions de la qualité du cours d’eau à l’aide de suivi piscicole, chimique et benthique. Des inventaires sur la faune et la flore seront aussi réalisé afin suivre l’évolution de la zone humide. Ce projet fait l’objet d’une demande de labélisation au programme départementale Espaces Naturels Sensibles qui permettra si le label est obtenue de mettre en place des animations sur site et des aménagements afin d’améliorer la reconnaissance de la biodiversité du site. Les Chiffres à retenir : Linéaire de cours d’eau restauré : 830 mètres linéaires Surface de zone humide restaurée : 5 hectares Volume de stockage en cas de crues : 75 000 m3 d’eau Linéaire de Vernisson décloisonné : 5 km   Lien vidéo : Travaux de déconnexion des étangs de Nogent sur Vernisson (en cours)   Etangs avant les travaux  Installation de chantier et Travaux préparatoires    Mise en place du bras de dérivation pour les travaux et purge sous la digue   Chaulage de l’Argile et confection de la digue    Terrassement de l’agrandissement et préparation de la plateforme pour le bras de contournement    Terrassement du bras de contournement Franchissement de la digue intermédiaire par des ponts cadres  Mise en eau du nouveau lit du Vernisson  Vue aérienne de l’étang et du nouveau lit du Vernisson  
 
 

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.
Accepter tous les cookies, Refuser tous les cookies, Personnaliser les cookies

En navigant sur ce site, vous acceptez les conditions générales d'utilisation et consentez à l'utilisation des cookies. En savoir plus