Établissement Public d'Aménagement et de Gestion des Eaux du Bassin du Loing

Mieux comprendre

les milieux aquatiques

 

Travaux de restauration hydromorphologique de la Bezonde à Nesploy

Juin 2020

 

Cours d’eau concerné(s) :  Bezonde

 

Commune(s) :  Nesploy

 

Maitre d’ouvrage :  EPAGE du Bassin du Loing

 

Maitre d’œuvre :  SEGI (91)                      

 

Entreprise(s) :  Entreprises CHOGNOT (17) / AXAN TP (89)

 

Objectifs : Restauration de la morphologie de la Bezonde

                Amélioration des champs d’expansion de crues

                Poses de clôtures et abreuvoirs

 
  
 

Perturbation du milieu

Entre les années 60 et 80, la Bezonde a subi d’importantes transformations. En effet, son lit et ses berges ont été déplacés, recreusés afin de maitriser ses flux au détriment de toutes composantes hydrauliques et écologiques (effondrement des berges, enfoncement du lit, infiltrations, pertes de biodiversité…)

 

La Bezonde avait été busée sur environ 180 mètres de part et d’autre des routes de Boiscommun et Montliard suite à d’importantes érosion de berges.

La nature sablonneuse des terrains et les profils des berges abruptes engendraient des érosions récurrentes.

La zone de travaux s’étendait sur 1 100 mètres entre « Saint Phayer » et « Le Prateau »

 

Descriptif des travaux de restauration :

 

1.       Réouverture de l’ancien lit de la Bezonde en fond de vallée

 

 

Secteur amont : Vue de la première zone busée avant travaux

 

 

Secteur amont – Mise en place de nouveaux dalots sous la route, reprofilage des berges et reméandrage de la Bezonde

 

La Bezonde a été remise en fond de vallée sur près de 350 mètres. L’objectif principal de cette opération était de redonner un gabarit et des profils de berge au cours d’eau plus adaptés à son fonctionnement naturel.

 

Les nouveaux profils des berges vont permettre à la végétation de s’implanter naturellement, assurer son rôle de maintien des talus et ainsi limiter les phénomènes d’érosion.

 

 

  2.       Pose de clôtures et abreuvoirs

 

Suite aux opérations de terrassement et de renaturation du cours d’eau, des mesures agri-environnementales annexes ont été réalisées en accord avec les éleveurs afin de mettre en places des clôtures et abreuvoirs.

 

Secteur intermédiaire : vue des clôtures et abreuvoirs réalisés

 

De nouvelles passerelles ont également été installées afin de permettre le franchissement du cours d’eau.

 

Secteur intermédiaire : Ces aménagements permettent de protéger la rivière du piétinement du bétail

 

 

Démarches règlementaires 

Dossier d’autorisation au titre de la Loi sur l’Eau :

Arrêté préfectoral du 15 décembre 2017

Déclaration d’Intérêt Général

 

Gestion / indicateurs de suivi

L’EPAGE a réalisé des mesures de la qualité de l’eau permettant de réaliser un état des lieux hydro biologique avant ces travaux de restauration.

Malgré une bonne qualité d’eau, la Bezonde ne bénéficiait que de très peu d’habitats favorables à l’accueil des organismes aquatiques.

 

Un protocole de suivi a été défini pour connaitre suivre les évolutions naturelles de la Bezonde (N+1, N+3 et N+5) :

 

Suivis hydromorphologiques
  • Évolution de la morphologie du cours d’eau
  • Suivi photographique
  • Réalisation de relevés topographiques (profil en long et en travers)

 

Suivi biologique
  • I2M2 (suivi des macro-invertébrés)
  • IBD (suivi des diatomées)
  • IPR (suivi piscicole)

 

 

Communication / Valorisation de l’action

 

L’ensemble du chantier a fait l’objet d’un suivi photographique et vidéo via l’utilisation d’un drone. La vidéo retraçant l’intégralité des opérations sera disponible au printemps 2021.

 

 

 

Plan de financement

Financeurs

Taux de subvention

Montant en euros TTC

Agence de l’Eau Seine Normandie

  80 %

190 890,72 €

Conseil Départemental du Loiret

-

 

Région Centre Val de Loire

15 %

35 792,01 €

Auto financement EPAGE

5 %

11 930,67 €

 

 

 

 

 

 

Les travaux en chiffres : (linéaire restauré, volume, etc.)

 

  • 180 m de cours d’eau remis à ciel ouvert
  • 1100 ml de lit mineur restauré
  • 960 ml de clôture posée
  • 2 abreuvoirs réalisés
  • 2 passerelles de franchissement mises en place

 

Le Chantier en images