Établissement Public d'Aménagement et de Gestion des Eaux du Bassin du Loing

Mieux comprendre

les milieux aquatiques

 

Le Bassin du LOING

SIVLO
Présentation générale Le Solin prend sa source à l’étang de la Brénaudière au sud de la commune du Moulinet sur Solin et conflue avec le Loing sur la commune de Châlette sur Loing. Affluent rive gauche du Loing, ce cours d’eau est non domanial et classé en 2ème catégorie piscicole.   Le Solin s’étend sur un linéaire d’environ 30 km et traverse les communes suivantes :                                              - Le Moulinet sur Solin                       - Vimory                                           - Montereau                       - Villemandeur                                           - La Cour Marigny                       - Pannes                                           - Oussoy en Gâtinais                       - Châlette sur Loing     Le bassin versant du Solin est alimenté par la nappe de Beauce.   Le Solin et ses affluents prennent naissance en forêt d’Orléans puis traversent des zones agricoles où sont cultivés divers céréales et oléoprotéagineux.   Enfin, la partie aval du bassin est implantée dans la zone urbaine de l’Agglomération Montargoise.   Sur le périmètre de l'EPAGE du bassin du Loing ... Au 1er janvier 2019, l’ensemble des syndicats du bassin du Loing ont été dissout pour former une nouvelle structure, l’EPAGE du bassin du Loing. Auparavant, le Syndicat du SIVLO était compétent sur le bassin du Solin suite à la fusion avec le Syndicat Intercommunal pour l’Aménagement du Bassin du Solin en 2014. Les principaux affluents du Solin sont : Le ru Saint Martin (rive droite) La Menotte (rive gauche) La Treille (rive gauche) Le ru aux Cerfs (rive gauche)   Perturbations et objectifs     Entre 1960 et 1990, de lourds travaux d’aménagements ont été entrepris sur l’ensemble du bassin du Loing et principalement sur les affluents rive gauche.   A partir de 1962 (date de sa création), le Syndicat Intercommunal d’Aménagement du Bassin du Solin s’est fixé pour objectifs la modification de l’écoulement de la rivière en période de crues et le drainage des terres agricoles, principalement sur la partie médiane et aval du bassin versant.  De gros travaux d’aménagement se sont étalés sur 12 années et ont compris des curages, des recalibrages, des rectifications du cours d’eau et la mise en place d’ouvrages hydrauliques.    Ces ouvrages hydrauliques, mis en place pour compenser le sur-élargissement du cours d’eau, constituent une entrave à la continuité écologique (libre circulation des sédiments et de la faune aquatique). Sur le seul cours du Solin, 19 barrages sont implantés (soit en moyenne un barrage tous les 1,5 km).   Lors des périodes les plus sèches, le cloisonnement de la rivière entraine une rupture du débit, une stagnation et un réchauffement de l’eau ; pouvant causer des risques d’assec en aval et une mortalité piscicole conséquente.         Evolution du lit du Solin lors des soixante dernières années...   Localisation de Villemandeur (source : Géoportail)     La partie amont du bassin versant subie aussi plusieurs dysfonctionnements puisque de nombreux plans d’eau sur cours sont implantés sur le lit du Solin et de ses affluents.   Ces plans d’eau ont un impact non négligeable sur : L’interruption et la modification de débit La libre circulation des poissons et des sédiments La banalisation d’habitats aquatiques Le réchauffement et l’évaporation de l’eau en période estivale.   Enfin, la rigole de Courpalet, crée pour alimenter en eau le canal d’Orléans, traverse le lit de plusieurs affluents (Menotte, Treille) et intercepte les eaux d’une grande partie du bassin versant. En période sèche, la non-restitution de cette eau à la rivière peut engendrer des problématiques sur les débits des cours d’eau.   Depuis les années 2000, en suivant les réglementations européennes et nationales, les travaux de restauration et d’entretien visent à reconquérir une bonne qualité chimique et écologique des milieux aquatiques afin de répondre à la Directive Cadre sur l’Eau (DCE). Le Solin à un objectif d’atteinte du bon état écologique de sa masse d’eau d’ici 2021.   Pour atteindre ces objectifs, des travaux devront être réalisés sur la restauration de la continuité écologique et la restauration hydromorphologique du Solin.   Dans ce cadre, une première étude, engagée par l’ancien Syndicat du Solin et reprise par le SIVLO suite à la fusion, est actuellement en cours.    L’objectif finale de cette étude est d’effectuer des travaux de renaturation du lit du Solin sur les communes de Villemandeur, Pannes et Châlette sur Loing ; afin de restaurer un tronçon de rivière de 3 300 mètres linéaires. Une première phase de communication auprès de la population a été réalisé à l'aide d'une plaquette de communication distributées aux propriétaires et à disposition dans les communes concernées.     Actuellement en phase dite d’Avant-Projet, plusieurs scénarios de travaux sont encore étudiés par le bureau d’études, les élus de l'EPAGE et les partenaires techniques et financiers. Actions en cours / à initier en 2019 Etude de restauration de la continuité écologique du Siphon de Buges à Châlette sur Loing Etude de renaturation du Solin entre Villemandeur et Châlette sur Loing Restauration de la végétation des berges du Solin (Le Moulinet sur Solin et Montereau) Etude de renaturation de la vallée du Solin à Vimory 
 
SIVLO
Présentation générale  Le Puiseaux et le Vernisson sont deux rivières alimentées par la nappe de Beauce (sous bassin du Montargois). Elles prennent naissance au Sud-Est du département du Loiret, s’écoulent vers le Nord pour ensuite confluer à Montargis peu avant de rejoindre le Loing. Ces rivières sont classées en 2ème catégorie piscicole.   Le Puiseaux est un affluent rive gauche du Loing. Cette rivière prend sa source sur la commune Les Choux dans la forêt d’Orléans, et se jette dans le canal de Briare à Montargis.   Avec son linéaire d’environ 37 km, elle traverse les communes de :                                                    - Les Choux   - Vimory                                                                                                   - Langesse   - Mormant sur Vernisson                                                                                                   - Varennes Changy   - Amilly                                                                                                   - Nogent sur Vernisson   - Villemandeur                                                                                                   - Ouzouer des Champs   - Montargis                                                                                                   - Saint Hilaire sur Puiseaux                                                                                  Le Vernisson, affluent rive gauche du Loing, prend sa source sur la commune de la Bussière avant de confluer avec le Puiseaux sur la commune de Montargis.   Avec son linéaire d’environ 40 km, le Vernisson traverse les communes suivantes :         - La Bussière               - Boismorand             - Nogent sur Vernisson             - Pressigny les Pins             - Cortrat             - Solterre             - Mormant sur Vernisson             - Conflans sur Loing             - Villemandeur             - Amilly             - Montargis           Sur le périmètre de l'EPAGE du bassin du Loing ...   Au 1er janvier 2019, l’ensemble des syndicats du bassin du Loing ont été dissout pour former une nouvelle structure, l’EPAGE du bassin du Loing. Auparavant, le Syndicat du SIVLO était compétent sur le du bassin du Puiseaux Vernisson suite à la fusion avec le Syndicat Intercommunal d'Aménagement du Bassin du Puiseaux Vernisson (SIABPV) en 2013.     Perturbations et objectifs   Entre 1960 et 1990, de lourds travaux d’aménagements ont été entrepris sur l’ensemble du bassin du Loing et principalement sur les affluents rive gauche. Ces travaux, effectués pour modifier les capacités hydrauliques de la rivière, ont été les suivants :   Le recalibrage et la rectification du lit de la rivière, entraînant la déconnexion de zones humides et d’anciens bras de la rivière. L’implantation d’ouvrages hydrauliques de type barrages, entraînant le cloisonnement de la rivière et une entrave à la continuité écologique. L’implantation de plans d’eau sur cours entraînant une entrave à la continuité écologique et une évaporation importante de l’eau en période estivale. L’assainissement des parcelles du lit majeur.       Ces bassins versants comptent pas moins de 47 ouvrages hydrauliques et 27 plans d’eau sur cours. De plus, ces deux rivières subissent des assecs récurrents lors des périodes estivales très sèches.                                                       Depuis les années 2000, en suivant les réglementations européennes et nationales, les travaux de restauration et d’entretien visent à reconquérir une bonne qualité chimique et écologique des milieux aquatiques afin de répondre à la Directive Cadre sur l’Eau (DCE).         Plusieurs travaux ont été effectués dans ce sens par le SIVLO avec notamment de l’entretien de ripisylve, des travaux de restauration sur la morphologie du lit ou encore le démantèlement d’ouvrages bloquant la circulation des sédiments et de la faune piscicole. Le Puiseaux a un objectif d’atteinte du bon écologique d’ici 2027, tandis que le Vernisson a le même objectif fixé pour 2021.     Dans ces objectifs d’atteinte du bon état écologique, il y aura plusieurs études et travaux à réaliser durant les années à venir sur, entre autres, l’effacement d’ouvrages hydrauliques ou la déconnexion de plans d’eau sur cours.   Travaux réalisés sur le périmètre de l'EPAGE Pour plus d'information sur les travaux, cliquer sur le lien suivant :   Restauration de la continuité écologique du Vernisson à Pressigny les Pins   Restauration de la continuité écologique du Vernisson   Restauration de la continuité écologique du Puiseaux   Actions en cours / à initier en 2019 Travaux de restauration de la continuité écologique des Etangs de Nogent sur Vernisson Etude de reprise d'un ancien méandre du Vernisson à Pressigny les Pins Restauration de la végétation des berges du Puiseaux (Les Choux et Langesse)
 
SIVLO
Présentation générale   Le Loing, affluent rive gauche de la Seine, possède un bassin versant de 4 150 km2. A cheval sur trois départements (l’Yonne, le Loiret et la Seine et Marne), elle prend sa source à Sainte Colombe sur Loing dans l’Yonne et conflue avec la Seine à Saint Mammès.   Avec son linéaire de 143 km, il traverse les communes de : De sa source à la limite de l’Yonne :  Sainte Colombe sur Loing Saint Sauveur en Puisaye Moutiers en Puisaye Saint Fargeau Saint Martin des Champs Saint privé Bléneau Rogny les Sept Écluses  Dammarie sur Loing Sainte Geneviève des Bois Châtillon Coligny Montbouy Montcresson Conflans sur Loing Amilly Montargis Châlette sur Loing Cepoy Girolles Fontenay sur Loing Nargis Dordives Sa traversé dans le Loiret: Son passage de la Seine et Marne à son arrivée en Seine : Château Landon Souppes sur Loing La Madeleine sur Loing Poligny Bagneaux sur Loing Saint Pierre Lès Nemours Nemours Moncourt - Fromontville Grez sur Loing Bourron Marlotte Montigny sur Loing La Genevraye Episy Orvanne Veneux les Sablons Saint Mammès Alimentée par la Nappe de craie, le Loing voit son cours perturbé par la présence de nombreux étangs sur sa partie amont et celui-ci s’élargit par l’accumulation de petits ruisseaux donnant rapidement de l’importance au Loing. A partir de Rogny les Sept Ecluses, nous nous trouvons sur une rivière typique de plaine alluviale  aménagée au 19 ème siècle pour la navigation. Le Loing compte cinq affluents rive gauche (le Puiseaux, le Vernisson, le Solin, la Bezonde et le Fusin) ; puis neuf affluents en rive droite (Ouanne, Cléry, Betz, Orvanne,…). Classé en deuxième catégorie piscicole, le Loing héberge une grande diversité d’espèces typique d’un cours d’eau de plaine à écoulement lent telles que le brochet, la perche, le gardon, la brème ou encore l’anguille.   Pour permettre une meilleure gestion du Loing, il a été divisé en quatre sous-bassins, chacun ayant un chargé de mission référent :   Comité de bassin Sources du Loing Comité de bassin Loing Amont Comité de bassin Loing Médian Comité de bassin Loing Aval
 
SIVLO
Présentation générale    L’Ouanne, affluent rive droite du Loing, possède un bassin versant de 950 km². A cheval sur deux départements (l’Yonne et le Loiret), elle prend sa source sur la commune d’Ouanne dans l’Yonne et conflue avec le Loing à Conflans sur Loing.   Avec son linéaire de 84 km, elle traverse les communes de : Ouanne (89) Leugny (89) Moulins sur Ouanne (89) Toucy (89) Dracy (89) Villiers Saint Benoît (89) Grandchamp (89) Saint Denis sur Ouanne (89) Malicorne (89) Saint Martin sur Ouanne (89) Charny (89) Chêne Arnoult (89) Douchy (45) Triguères (45) Château Renard (45) Gy le Nonains (45) Saint Germain des Près (45) Conflans sur Loing (45) Alimentée par la Nappe de craie et des calcaires du Gâtinais, l’Ouanne coule dans une vallée bien marquée avec des boisements alluviaux et des prairies humides bien préservés en lit majeur. Ses principaux affluents sont le Branlin  et le ru du Cuivre en rive gauche ; puis le Peruseau et la Chanteraine en rive droite. Classé en première catégorie piscicole, l’Ouanne héberge une grande diversité d’espèces telles que la truite, la perche, le goujon, la vandoise ou encore l’anguille. Pour permettre une meilleure gestion de l'Ouanne, elle a été en deux sous bassins, chacun ayant un chargé de mission référent :   Comité de bassin Ouanne Amont Comité de bassin Ouanne Aval
 
SIVLO
Présentation générale La Cléry est une rivière non domaniale qui prend sa source dans le département de l'Yonne (à Vernoy) et s’écoule ensuite dans le nord-est du Loiret. C’est un affluent rive droite du Loing avec lequel elle conflue à Fontenay-sur-Loing (Loiret). Son bassin versant couvre environ 270 km². La Cléry est une rivière classée en 1ère catégorie piscicole. Son bassin abrite plusieurs zones identifiées pour leur patrimoine naturel remarquable (ZNIEFF, site Natura 2000). Avec une longueur de 43,1 km elle traverse le territoire de douze communes, citées ici d'amont en aval :   Dans l'Yonne :                     Vernoy Savigny-sur-Clairis                                                             Dans le Loiret :               Courtenay Saint Hilaire les Andrésis           Chantecoq Courtemaux Saint Loup de Gonois La Selle sur le Bied Griselles Ferrières en Gâtinais Dordives Fontenay sur Loing    Sur le périmètre de l'EPAGE du bassin du Loing ... Au 1er janvier 2019, l’ensemble des syndicats du bassin du Loing ont été dissout pour former une nouvelle structure, l’EPAGE du bassin du Loing. Auparavant, le Syndicat du SIVLO était compétent sur la globalité du bassin de la Cléry suite à la fusion avec le Syndicat mixte d'études et de travaux d'aménagement de la vallée de la Cléry en 2014. Les principaux affluents du bassin de la Cléry, gérés également par l’EPAGE, sont le ru de Bougis et le ru des Haies de la Ville sur la commune de Courtenay, le ru de Pense-Folie (Saint Hilaire les Andrésis), ainsi que le ru de la vallée Saint-Jacques. Ils sont situés en amont du bassin du fait d’une géologie induisant des écoulements superficiels. Perturbations et objectifs Beaucoup d’aménagements ont été entrepris sur l’ensemble du bassin afin de modifier les capacités hydrauliques de la rivière. Les principaux ont été : La rectification, le recalibrage ou le curage du lit de la rivière (entre 1970 et 1980) La création d’ouvrages ou de bras d’amenée (biefs ; lors de la création de moulins) Les travaux de restauration de la continuité écologique  Les travaux d’amélioration des cours d’eaux Sur le linéaire de la Cléry 35 ouvrages hydrauliques (essentiellement des seuils de moulins) sont recensés. Depuis les années 2000, en suivant les réglementations européennes et nationales, les travaux de restauration et d’entretien visent à reconquérir une bonne qualité chimique et écologique des milieux aquatiques afin de répondre à la Directive Cadre sur l’Eau (DCE). La non dégradation de ce cours d’eau est essentiel au maintien de son fort potentiel halieutique. Le SIVLO, anciennement en charge de la gestion du linéaire de la Cléry entre le 1er janvier 2014 et le 31 décembre 2018, avait établi un premier programme d’actions en ce sens. Ce programme a été repris par l’EPAGE, nouveau gestionnaire. Il est prévu dans un premier temps de préserver les sites naturels, protéger la qualité chimique de la rivière, et lancer des études sur certains ouvrages dans le but de rétablir progressivement la continuité écologique sur ce cours d’eau. Des actions visant à limiter le piétinement par le bétail sont également envisagées en parallèle.   Travaux réalisés sur le périmètre de l'EPAGE Un chantier de création d’une passe à poisson a déjà été réalisé sur la commune de Ferrières-en-Gâtinais (août 2015). Pour plus d'information sur les travaux, cliquer sur le lien suivant : Création d'une passe à poissons sur la Cléry à Ferrières en Gâtinais   Les actions en cours / à initier en 2019 Travaux hydromorphologique du Ru de Bougis à Courtenay (45)  Travaux de restauration du Ru de la Jacqueminère à Courtenay (45) Restauration ponctuelle de la végétation des berges de la Cléry aval
 
SIVLO
Présentation générale    Le Betz est un affluent rive droite du Loing qui coule dans les départements de l'Yonne, de la Seine-et-Marne et du Loiret. Sa source se situe au sud de la commune de Domats, dans le département de l’Yonne, et il se jette dans le Loing au niveau de Dordives dans le Loiret. Son bassin versant couvre environ 199 km², avec une forte dominante de territoires agricoles, environ 73%, et de surfaces boisées (22%). Tout comme la Cléry, le Betz est classé en 1ère catégorie piscicole. Avec un linéaire de 34 km cette rivière traverse le territoire de huit communes, citées ci-dessous :   Dans l'Yonne :       Dans le Loiret :       Dans la Seine et Marne : Domats       Bazoches sur le Betz       Bransles Montacher - Villegardin        Le Bignon Mirabeau                 Chevry sous le Bignon                   Chevannes                 Dordives             Sur le périmètre de l'EPAGE du Bassin du Loing Au 1er janvier 2019, l’ensemble des syndicats du bassin du Loing ont été dissout pour former une nouvelle structure, l’EPAGE du bassin du Loing. Auparavant, le Syndicat du SIVLO était compétent sur la globalité du bassin du Betz. Le Betz compte un affluent principal, en rive gauche ; le ru de Sainte-Rose, d’une longueur de 13,5 km, prenant sa source sur la commune de Ervauville pour confluer avec le Betz sur la commune de Chevannes.    Perturbations et objectifs  Différentes perturbations liées aux activités humaines ont été identifiées sur le bassin tel que :  La présence d’ouvrages hydrauliques (21) ; seuils de moulins et obstacles divers,  La présence d’étangs sur le cours d’eau du Betz et sur ses affluents (surtout en amont),  Des travaux de rectification, de recalibrage ou de curage du lit de la rivière effectués par le passé. Depuis les années 2000, en suivant les réglementations européennes et nationales, les travaux de restauration et d’entretien visent à reconquérir une bonne qualité chimique et écologique des milieux aquatiques afin de répondre à la Directive Cadre sur l’Eau (DCE).     Un premier programme d’action a été établi par le SIVLO.  L’EPAGE en a ensuite repris la gestion. Plusieurs ouvrages sont à l’étude pour restaurer la continuité écologique du cours d’eau. Du fait de la présence de l’activité d’élevage sur les bords du Betz des mesures agro-environnementales sont envisagées : pose de clôtures, aménagement ou restauration d’abreuvoirs.  Le syndicat est également chargé du conseil auprès des riverains et usagers, pour une meilleure gestion de l’eau, notamment auprès des agriculteurs (mise en défens des berges, abreuvement du bétail) et des propriétaires d’étang (limiter l’apport de fines et le réchauffement des eaux, restaurer la continuité).   Travaux et études réalisés sur le périmètre de l'EPAGE   Pour plus d'information sur les travaux et les études, cliquer sur les liens suivants :   Etude des fonctionnalités écologique et piscicoles des bassins du Betz et de la Cléry   Les actions en cours / à initier en 2019  Travaux de restauration de la continuité écologique au Moulin Cuisset à Bransles (77) Etude de restauration de la continuité écologique à Domats (89) Etude de restauration de la continuité écologique de l'ouvrage sur le Sainte Rose à Chevannes (45)
 
SIVLO
Mieux comprendre les milieux aquatiques